Sign up with your email address to be the first to know about new blog features & more.

Rodrigues

By Posted on 0 No tags 1

Je suis de retour sur la planète Facebook, après quelques jours sur cette île où la nature est reine, où coulent des rivières bananes, des rivières cocos et des rivières pistaches, de même qu’on y trouve des cavernes patates et des montagnes limons.
Rodrigues n’est pas un pays difficile à s’adapter pour le visiteur. Déjà ils parlent créole comme nous, et puis, si vous connaissez le mot piment, vous connaissez 70% du vocabulaire rodriguais. Ils adorent faire des mots composés avec le mot piment, comme nous avec les jurons: piment ourite, piment achard, piment crevette, piment tamarin, piment mangue, piment olive, piment limon, piment papaye, piment vavang…
Et puis, à Rodrigues on ne peut pas se perdre, c’est un peu comme à Rome, toutes les routes mènent à Rome, sauf qu’à Rodrigues toutes les routes passent d’abord par Mont Lubin.
Mon seul regret c’est que je n’ai pas pu visiter la tourterie de Rodrigues où on fabrique tourtes sortes de tourtes. Mais voilà la tourterie se trouve au fond d’un trou au bas d’une pente de 300m, une véritable trouterie quoi. Dommage, avoir fait tourtes ce chemin pour rien.
J’ai bien essayé de compenser en allant marcher avec les tortues, mais vous n’avez pas idée à quel point c’est difficile de marcher aussi lentement que des tortues. Ils prennent 20 à 30 minutes pour faire un pas, il faut au préalable avoir pratiquer des années de Taichi pour pouvoir y arriver.
Le matin j’ai quand même eu la chance de voir les pêcheurs d’ourite à l’oeuvre. J’ai essayé de les encourager en chantant, “Pik so ourite… piké Fire… Pik so ourite, ferr nou kontan nou alle nou lakaz ” comme la fameuse chanson de l’équipe de football de la Fire Brigade.
Sinon les rodriguais sont des gens vraiment gentils, partout où tu vas ils sont gentils gentils gentils. Sauf peut-être à Pointe Laguele où tu rencontres des gens qui font zot laguele pointe avek toi. Mais ça se comprend, c’est là que se trouve la prison de l’île. J’ai entendu dire que certains prisonniers ont la permission, pour bonne conduite, de sortir de la prison pour aller déjeuner chez eux à midi avant de revenir intégrer leur cellule. C’est ce qu’on appèle, thinking out-of-the-box. Je ne sais pas si c’est vrai, par contre j’ai appris que les gens ne mettent pas leur argent dans des banques à Rodrigues, ils les mettent dans un trou, l’endroit où se trouve ce fameux trou s’appèlent Trou D’argent.
Voilà, merci Rodrigues. Quand on était enfant, il y avait toujours de la médecine bleue et du cotton à la maison pour panser nos nombreuses blessures. Ces derniers jours, ces moments auprès de la mer bleue de Pointe Cotton m’a apporté du baume au cœur et surtout m’a fait vivre de vrais moments de bonheur authentique.

No Comments Yet.

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *